"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 16 janvier 2017

Racines Orthodoxes 3/16 janvier

3 janvier

stgenevieveparisb.jpg


Ton 4

Tropaire à sainte Geneviève de Paris,
(Natalice en 512 A.D.)


Tu fus bénie par le saint hiérarque Germain,*
Pour mener une vie de vierge consacrée.*
Par tes prières tu éloignas Attila,*
Et le renom de ta sainteté fut si grand,*
Que saint Syméon Stylite te salua.*
Sainte Geneviève, prie pour notre salut!

+


Autres Tropaires du site de l'Eglise Saint Victor,


Nouveau Tropaire ton 1

Flambeau de la foi et protectrice de ta cité,
ô sainte Geneviève
protège-nous aussi des assauts du péché
sage intendante des biens de ce monde
et nourricière des affamés
Intercède auprès du Seigneur pour qu'Il sauve nos âmes.

+


Tropaire ton 1 (ancien).

Tes larmes abondantes
ont arrosé et fécondé le désert des coeurs stériles,
tes prières et tes soupirs
ont produit du fruit au centuple.
Prie pour ta cité, ô sainte Geneviève,
et pour ceux qui vénèrent avec amour ta sainte mémoire.

Kondakion ton 2.

Pour l'amour du Seigneur, ô sainte Geneviève,
tu as pris en haine le désir de repos,
ayant éclairé ton esprit par le jeûne,
car tu as vaincu les bêtes avec force.
Mais par tes prières tu as écrasé l'agitation des ennemis.


+


Source de sainte Bertille

Ton 2

Tropaire à sainte Bertille,
(Natalice en 687 A.D.)

Tu te destinais au Christ dès ton plus jeune âge*
Mais ayant dû te marier, tu as vécu*
Dans l'amour du Christ avec ton époux Guthland,*
Et lorsque tu fus veuve, tu te retiras*
En recluse près de l'église de Marœil.*
Sainte Bertille, prie Dieu pour notre salut!

+


Ton 6

Tropaire à saint Antère,
Pape orthodoxe martyr,
(Natalice en 236 A.D.)

Venant d'Hellade, tu succédas à Pontien,*
Tu recueillis précieusement les saints actes,*
Des martyrs qui donnèrent leur vie pour le Christ,*
Et tu thésaurisas leurs reliques sacrées.*
Ô saint Antère, gloire de l'Orthodoxie,*
Prie le Seigneur qu'Il ait de nous grande mercy!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 14 janvier 2017

Racines orthodoxes 1er/14 janvier

1er janvier



Ton 1

Tropaire à saint Oyend, higoumène de Condat,
(Natalice en 510 A.D.)

Compagnon de saint Romain et saint Lupicin,*
Tu fus élu higoumène sans être prêtre*
Dans le Jura, au monastère de Condat.*
Dieu t'accorda le charisme de guérison,*
Et tu fus un père admirable pour tes moines.*
Saint Oyend, prie Dieu qu'Il ait pitié de nos âmes!

+


Ton 4

Tropaire à sainte Faine, higoumène,
(Natalice au 6ème siècle)

Jeune fille native de verte Hibernie,*
Tu as renoncé aux épousailles terrestres,*
Que te proposait le roi du pays Angus,*
Alors tu fondas le couvent de Rossory*
Et tu convertis ton frère à l'orthodoxie.*
Sainte Faine, intercède pour notre salut!

+


Ton 7

Tropaire à saint Félix, évêque de Bourges,
(Natalice en 576 A.D.)

Tu fus consacré évêque par saint Germain*
Le bon hiérarque de la ville de Paris.*
Tu assistas au Concile de cette ville,*
Et tu fus vénéré dès ta naissance au Ciel.*
Saint Félix, berger des brebis du Seigneur Christ,*
Prie Dieu, afin qu'Il ait de nous grande mercy!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 13 janvier 2017

Racines orthodoxes 31 décembre/13 janvier

31 décembre


Saint Maire est à droite, au centre.

+

Ton 6

Tropaire à saint Maire, évêque de Lausanne,
(Natalice en 596 A.D.)

Ô saint Maire, venant de la ville d'Autun,*
Tu fus évêque d'Avenches en Burgondie,*
Puis les barbares ayant détruit ta cité,*
Tu t'exilas pour être évêque de Lausanne,*
Pour tes fidèles, la charité incarnée.*
Hiérarque du Christ, prie-Le de sauver nos âmes!

+

Gravure flamande
de sainte Colombe

Ton 7

Tropaire à sainte Colombe de Sens,
(Natalice en 274 A.D.)

Tu quittas l'Espagne et ta famille païenne*
Pour venir chercher l'illumination en Gaule.*
Tu fus ferme dans la foi lorsque vint le temps*
Des persécutions pour les disciples du Christ.*
Et ton âme par le martyr rejoignit Dieu.*
Saint Colombe, intercède pour nos âmes!

+

Voir aussi l'acathiste à Sainte Colombe

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!




Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir:
claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 12 janvier 2017

Racines orthodoxes 30 décembre/12 janvier

30 décembre


Ton 4

Tropaire à saint Egwin, évêque de Worcester,
(Natalice en 717 A.D.)

Membre de la famille des rois de Mercie,*
Tu consacras toute ta jeunesse au Seigneur,*
Et, devenu évêque, tu n'hésitas pas*
A reprocher leurs vices aux grands de ce monde.*
Fondateur du monastère sacré d'Evesham,*
Saint Egwin, supplie le Seigneur de nous sauver!


+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!


Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 11 janvier 2017

*Racines Orthodoxes 29 décembre/11 janvier

28 décembre


Ton 7

Tropaire à saint Florent, 
évêque de Bourges,
(Natalice en 664 A.D.)

Tu fus l'évêque auxiliaire de saint Sulpice,*
Pendant les vingt années de ton épiscopat,*
Tu vécus saintement comme un berger fidèle.*
Tu eus à coeur le souci des brebis du Christ,*
Que tu menas sur les chemins du Paradis.*
Saint Florent, prie Dieu d'avoir de nous mercy!


*



Ton 1

Tropaire à saint Albert de Gambron, ermite,
(Natalice au 7ème siècle)

Tu quittas le monde pour servire le Seigneur,*
Mais le bon parfum de tes vertus fit venir*
Auprès de toi de nombreux disciples zélés.*
Et pour eux, tu fondas de nombreux monastères.*
Saint Père Albert, prie pour nous le Dieu de bonté,3
Afin qu'Il accorde à nos âmes le salut!

+



Ton 2

Tropaire à saint Evroult, higoumène en Normandie,
(Natalice en 707 AD.)

Tu fus appelé par le roi Clovis Second,*
A de hautes fonctions au Royaume des Francs,*
Mais désirant servir le Souverain des Cieux,*
Tu devins ermite et ton épouse moniale.*
Des disciples firent de toi leur higoumène.*
Saint Evroult, prie le Christ d'avoir de nous mercy!

+


Ton 3

Tropaire à saint Florent, évêque de Bourges,
(Natalice en 664 A.D.)

Evêque auxiliaire de la cité de Bourges,*
Tu vécus auprès de saint Sulpice le Pieux*
Et tu fus son successeur à son natalice.*
Et par ta piété, tu fus son digne disciple.*
Saint Florent, admirable hiérarque du Christ,*
Prie le Dieu de bonté pour qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+


Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 10 janvier 2017

*Racines Orthodoxes/ Mois décembre 28/10 janvier

9 janvier






Ton 8

Tropaire à saint Antoine, moine de Lérins,
(Natalice en 525 A.D.)


Originaire du pays de Pannonie,*
Tu menas une vie d'ermite dans les Alpes,*
Puis, fuyant les admirateurs venus vers toi,*
Tu partis pour le monastère de Lérins*
Où tu allas à la rencontre du Seigneur.*
Saint Antoine, prie Dieu pour qu'Il sauve nos âmes!



+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 9 janvier 2017

*Racines orthodoxes 27 décembre/9 janvier

29 décembre



Buste reliquaire de saint Vaneng

Ton 8

Tropaire à saint Vaneng, 
ami du Roi Clotaire III,
(Natalice en 668 A.D.)

Tu fus d'abord conseiller de sainte Bathilde,*
Puis tu devins gouverneur du Pays de Caux.*
Une vision de sainte Eulalie t'édifia*
Et tu fondas l'abbaye sainte de Fécamp,*
Où tu partis mener ta vie avec les moines.*
Saint Vaneng, prie le Christ d'avoir de nous mercy!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 8 janvier 2017

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 26/8 janvier

26 décembre

Tous les saints des îles Britanniques

Ton 3

Tropaire à saint Tathai, higoumène,
(Natalice au 5ème siècle)

Fils de l'Hibernie et neveu de saint Samson,*
Tu fus d'abord ermite au Pays de Galles,*
Puis tu fondas le monastère d'où sortit*
L'érudit de l'Eglise Celte saint Cadoc.*
Thaumaturge à l'instar de ton Maître le Christ,*
Saint Tathai, prie-Le afin qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 6 janvier 2017

Racines Orthodoxes/ Mois décembre 24/6 janvier

24 décembre




Ton 2

Tropaire à sainte Adèle de Pfalzel, higoumène,
(Natalice en 735 A.D.)

Fille du saint monarque Dagobert Second,*
Lorsque ton époux naquit au Ciel, tu reçus*
De nombreuses propositions pour te marier,*
Cependant tu préféras devenir moniale,*
Afin de fonder le couvent de Palatiole*
Sainte Adèle, prie le Seigneur de nous sauver!

+



Ton 2

Tropaire à sainte Irmine de Horren, higoumène,
(Natalice au 8ème siècle)


Fille du saint monarque Dagobert Second,*
Et sœur de l'higoumène de Pfalzel Adèle,*
La mort imprévue de ton fiancé Hermant,*
Te fit devenir l'épouse du Seigneur Christ,*
Et higoumène du couvent sacré d'Horren.*
Sainte Irmine, intercède pour notre salut!

+






Ton 4

Tropaire à saint Delphin, évêque de Bordaeux,
(Natalice en 403 A.D.)




Ami des saints Ambroise et Paulin de Nole,*
Tu assistas au Concile de Saragosse,*
Tu combattis l'hérésie des Priscillianistes,*
Et tu conservas tes brebis spirituelles*
Dans le sanctuaire de l'Eglise Orthodoxe.*
Saint Delphin, prie le Seigneur de sauver nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com