"A notre époque de confusion quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 17 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois d'octobre 4/17

4 octobre

Sainte Aure de Paris

Ton 2

Tropaire à sainte Aure, higoumène à Paris,
(Natalice en 666 A.D.)

Ayant fondé un monastère en sa maison,*
Saint Eloi te mit à la tête des moniales.*
Après sa dormition, il t'annonça ta mort,*
Et joyeusement tu préparas tes moniales...*
Et avec elles tu rendis ton âme à Dieu.*
Sainte Aure intercède pour nous auprès du Christ!

+


Ton 3

Tropaire à saint Quintin de Tours, martyr,
(Natalice au 6ème siècle)

Chrétien admirable aux vertus évangéliques,*
Tu ne trahis pas la confiance de ton maître*
Lorsque son épouse entreprit de te séduire.*
Tu résistas et elle te fit mettre à mort.*
Saint Quintin, toi le modèle de chasteté,
Prie le Seigneur qu'Il ait de nous grande mercy!

+


Ton 5

Tropaire à saint Madalvé, évêque de Verdun,
(Natalice en 777 A.D.)

Premier higoumène de Saint Vanne à Verdun,*
Tu as été élu hiérarque de la ville,*
Tu as reconstruit ta cathédrale brûlée,*
Et l'a dotée de nombreuses saintes reliques.*
Saint Madalvé, bon berger des brebis logiques,*
Supplie le Seigneur d'avoir pitié de nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

lundi 16 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois d'octobre 3/16

3 octobre



Ton 1

Tropaire à saint Cyprien, évêque de Toulon,
(Natalice en 590 A.D.)

Tu fus élevé dans l'abbaye Saint-Victor,*
Dans la ville de Marseille, où tu progressas*
Et où tu excellas dans les vertux évangéliques.*
Ami de saint Césaire, tu devins évêque*
A Toulon qui te prit comme second patron.*
Saint Cyprien auprès du Christ, prie pour nos âmes!

+


Ton 2

Saint Edwald le Noir et saint Edwald le Blanc,
martyrs en Allemagne, (Natalice en 690 A.D.)

Frères et prêtres venus de la blanche Albion,*
Vous avez été formés dans la verte Erin,*
Et arrivés sur la terre de Westphalie,*
Vous avez chassé les ténèbres des païens*
Et offert au Christ votre vie comme martyrs.*
Saints Edwald intercédez pour notre salut!

+



Ton 3
Tropaire à saint Konogan, évêque de Quimper,
(Natalice en 456 A.D.)

Enfant d'Irlande venu à Landévénec,*
Tu as succédé sur le siège épiscopal*
A saint Corentin dans la ville de Quimper.*
Tu te révélas un pasteur plein de sagesse*
Qui mena ses brebis aux lisières du Ciel.*
Saint Konogan prie le Christ pour notre salut!

+


Ton 4

Tropaire à saint Léonard de Vandœuvres,
ermite, (Natalice en 565 A.D.)

Tu quittas un jour le territoire de Tongres*
Et tu te fixas dans la région de Vandœuvres,*
Tu fus calomnié et l'on voulut t'en chasser,*
Mais la sainteté de ta vie plaida pour toi,*
Et ton monastère eut la faveur de Clotaire.*
Saint Léonard demande à Dieu notre salut!

+



Ton 5

Tropaire à saint Sévère, évêque de Trêves,
(Natalice en 460 A.D.)

Eduqué par le saint hiérarque Loup de Troyes,*
Tu allas en Albion avec saint Germain d'Auxerre*
Pour l'aider à éradiquer les hérésies,*
Et à dissper les ténèbres d'ignorance,*
Puis tu devins évêque en la ville de Trêves.*
Saint Sévère intercède pour notre salut!

+
+++++
+




Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!



Claude Lopez-Ginisty



Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

dimanche 15 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois d'octobre 2/15

2 octobre

Martyre de saint Léger

Ton 4

Tropaire à saint Léger, évêque d'Autun,
(Natalice en 678 A.D.)

Membre d'une famille franque riche et noble,*
Elevé par ton oncle l'évêque Didon,*
Tu devins évêque de la ville d'Autun*
Pendant des troubles politiques, sagement,
Tu sauvas ta ville en te livrant au martyre*
Saint Léger, prie Dieu pour le salut de nos âmes!

+



Ton 8

Tropaire à saint Serein de Metz,
(Natalice en 650)

Membre d'une illustre famille de Lorraine
Dans ton jeune âge, tu fus exilé de Metz*
Et vendu comme esclave, tu fus retrouvé*
Mais tu restas comme berger près de ton maître*
Aimé de tous et gagnant des âmes au Christ.*
Saint Serein, prie le Christ d'avoir de nous mercy!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

samedi 14 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois d'octobre 1/14


1er octobre

icône: Diacre Pol Hommes

Ton 1

Tropaire à saint Bavon, ermite à Gand,
(natalice en 659 A.D.)

Notable au pays de Liège en Gaule Belgique,*
Longtemps tu menas une vie peu édifiante,*
Mais lorsque ton épouse naquit dans le Ciel,*
Sous l'influence de saint Amand, tu vécus,*
Dans la prière, dans l'ascèse et dans le jeûne.*
Saint Bavon intercède pour notre salut!

+


Ton 2

Tropaire à sainte Domane, recluse au diocèse d'Evreux,
(Natalice en 656 A.D.)

Tu fus l'épouse admirable de saint Germer,*
Vivant saintement à la cour de Dagobert,*
Et vous étant séparés d'un commun accord,*
Enfant spirituel de saint Ouen, tu partis*
Passer ce qui restait de ton âge en recluse.*
Sainte Domane prie Dieu pour notre salut!

+


Ton 3

Tropaire à saintNizier, évêque de Trêves,
(Natalice en 561 A.D.)

Père spirituel du roi Théodoric,
Devenu évêque sur le siège de Trêves,*
Tu a mené une existence évangélique,*
Et tu as participé aux Conciles des Gaules*
Avant de rejoindre le Céleste Royaume.*
Saint Nizier prie le Christ qu'il ait de nous mercy!

+

Reliques de saint Piat

Ton 4

Tropaire à saint Piat de Tournai,
(natalice au 4ème siècle)

Originaire de Chartres, tu t'en allas*
Evangéliser le peuple païen de Chartres,*
Mais le Seigneur t'appela en d'autres contrées,*
Tu partis pour porter le saint Evangile*
A Tournai où tu donnas ta vie pour le Christ.*
Saint Piat prie Dieu pour le salut de nos âmes!

+



Ton 5

Tropaire à saint Vulgis, ermite en Picardie,
(Natalice en 550 A.D.)

Orphelin dès ton enfance, par saint Rémi,*
Tu fus recueilli et tu reçus le baptême.*
Tu évangélisas les soldats de clovis*
Avant de te retirer pour vivre en ermite*
Dans le jeûne, l'ascèse et la prière pure.*
Ô saint Vulgis prie Dieu pour qu'Il sauve nos âmes!

+



Ton 6

Tropaire à saint Wasnon de Cambrai,
(natalice au 7ème siècle)

Tu quittas la lointaine Ecosse pour la Gaule.*
Tu évangélisas la région de Cambrai,*
En dispersant les ténèbres du paganisme,*
Y faisant luire la Lumière de l'Evangile,*
Avant de rejoindre les célestes demeures.*
Saint Wasnon supplie Dieu de nous faire mercy!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

vendredi 13 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 30/0ctobre 13


30 septembre




Ton 1

Tropaire à saint Léry, higoumène à Vannes,
(Natalice eau 7ème siècle)

Tu naquis en Bretagne de parents chrétiens,*
Elévé dès ton enfance dans la foi droite,*
Tu fondas un monastère près de Mauron.*
Tu y instruisis tes disciples par l'exemple,*
Et tu les conduisis aux lisières du Ciel.*
Saint Léry prie Dieu pour qu'il ait de nous mercy!

+





Romain de naissance, tu as été mandé*
Par saint Grégoire le Grand, le Pape de Rome*
Avec les missionnaires de l'Île d'Albion.*
Ordonné comme évêque par saint Paulin d'York,*
Tu succédas à saint Just à Cantorbéry.*
Ô saint Honoré intercède pour nos âmes!

+
+++++
+





Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

jeudi 12 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 29/0ctobre 12


29 septembre


Ton 1

Tropaire à saint Bouain, solitaire au diocèse de Troyes,
(Natalice en 570 A.D.)

Tu partis au désert pour te livrer à Dieu*
A la prière et à l'ascèse continue.*
Mais le peuple accourut vers toi,*
Comme attiré par la bonne odeur de ta vie,*
Et tu le dirigeas sur les routes du Ciel.*
Saint Bouin demande à Dieu pour nous miséricorde!

+


Ton 2

Tropaire à saint Ursion, Higoumène de l'Isle-Aumont,
(natalice en 375 A.D.)

Ton monastère fut comme la Thébaïde,*
Et tu en fus l'higoumène rempli de zèle.*
Sous ta houlette, la sainte communauté*
S'achemina vers le Royaume du Seigneur*
Ô saint Ursion, imitateur des grands ascètes,*
Supplie le Seigneur Christ qu'Il ait de nous mercy!

+


Ton 4

Tropaire à saint Fraterne, évêque d'Auxerre & Martyr,
(Natalice au 5ème siècle)

Sage berger pour les fidèles du Seigneur.*
Tu gouvernas en hiérarque au trône d'Auxerre,*
Et lorsque les troupes d'Attila dans les Gaules*
Vinrent dévaster le beau Royaume des Francs,*
Tu as donné ta vie sur l'autel du martyre.*
Saint Fraterne prie Dieu pour qu'Il sauve nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mercredi 11 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 28/0ctobre11


28 septembre

Reliques de saint Exupère de Toulouse

Ton 3

Tropaire à saint Exupère d'Arreau, évêque de Toulouse,
(Natalice en 415 A.D.)

Tu fus élu évêque au siège de Toulouse,*
Tu achevas le temple de saint Saturnin,*
Et tu rétablis la discipline en l'Eglise.*
Tu étais charité vive pour les pauvres,*
Et tu fus considéré comme un saint modèle.*
Saint Exupère prie Dieu pour notre salut!

+



Ton 5

Tropaire à saint Chamond archevêque de Lyon,
martyr à Châlons-sur-Saône,
(Natalice en 657 A.D.)

Noble enfant élevé à la cour du Roi Franc,*
Tu consécras ta vie au service du Christ,*
Evêque tu fis paître ton troupeau en paix,*
Et tu le menas avec sagesse vers Dieu.*
Et tu finis ta vie en martyr à Châlons.*
Saint Chamond intercède pour notre salut!

+

Ton 7

Tropaire à sainte Liobe, higoumène de Bischofsheim
au diocèse de Mayence, (Natalice en 779 A.D.)

Venue d'Angleterre, tu étais la parente*
Du saint hiérarque de Mayence Boniface.*
Par ses prières instantes, tu t'en allas*
Avec quelques compagnes dans un monastère.*
Que tu dirigeas avec amour et sagesse.*
Sainte Liobe prie Dieu qu'il ait pitié de nous!

+

Icône de tous les saints d'Helvétie
(Dominique Aymonier-Lopez)

Ton 4

Tropaire à saint Salonius de Genève,
(Natalice en 469 A.D.)

A l'âge de dix ans tu allas à Lérins*
Œuvrant sous la conduite de saint Honorat,*
Ayant pour maîtres saint Hilaire et saint Vincent.*
Etant hiérarque de la ville de Genève,*
Tu gouvernas l'Eglise avec grande sagesse.*
Saint Salonius prie le Seigneur Christ pour nos âmes!

+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.


Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com

mardi 10 octobre 2017

Racines Orthodoxes/ Mois de septembre 27/0ctobre10

27 septembre

Ste Hiltrude / wikipedia

Ton 6

Tropaire à sainte Hiltrude, recluse,
près de l'Eglise de Lessies
(Natalice au 8ème siècle)

Fille d'une famille de haute lignée,*
Tu t'enfuis un jour de la maison paternelle*
Pour éviter le mariage prévu pour toi.*
Tu reçus le voile des vierges consacrées*
Et tu vécus en recluse auprès de l'Epoux.*
Sainte Hiltrude, intercède pour notre salut!

+



Ton 4

Tropaire aux saints Florentin, Hilaire et Aphrodise,
martyrs au diocèse de Dijon (Natalice au 3ème siècle)

Nous vous louons, saint Florentin et saint Hilaire,*
Vous étiez des soldats chrétiens remplis de foi,*
Lorsque les vandales voulurent vous forcer*
A renier votre Seigneur et Maître Christ,*
Vous avez refusé avec saint Aphrodise.*
A présent vous priez le Seigneur pour nos âmes!

+



Ton 6

Tropaire à saint Céran, évêque de Paris,
(Natalice en 621 A.D.)

Tu succédas sur la cathèdre de Paris,*
En digne successeur à l'évêque Simplice.*
Tu fus un modèle de science ecclésiastique,*
Et tu recueillis tous les actes des martyrs.*
Ô saint Céran, bel imitateur des apôtres,*
Prie le Christ pour qu'Il nous fasse miséricorde!





+
+++++
+

Pour la date de la fête du saint, nous avons choisi la date du natalice (naissance au Ciel) plus traditionnelle dans l'Eglise Orthodoxe. Les tropaires de notre invention, sont rédigés en alexandrins non rimés, et peuvent se chanter sur les tons slaves habituels. Nous avons en Occident de nombreux intercesseurs locaux qui veillent aussi sur nous depuis des siècles. Beaucoup sont, hélas, complètement oubliés. Il est naturel que nous les célébrions conjointement avec les saints russes, grecs, serbes ou roumains qui ont ramené l'Orthodoxie sur nos terres. Souvent, les reliques bénies de ces saints abandonnés, ont, lorsqu'elles ont été vénérées et honorées d'une icône, manifesté la grâce de Dieu par le miracle du myrrhon.
Que les prières de nos pères dans la foi les saints orthodoxes d'occident, et celle de nos parrains spirituels les saints orthodoxes d'Orient agissant en synergie, nous conduisent au Royaume éternel du Père, du Fils et du Saint Esprit! Amen!

Claude Lopez-Ginisty

Je serais reconnaissant aux lecteurs qui ont connaissance d'icônes des saints mentionnés de me le faire savoir: claudelopezginisty@gmail.com